Bar à Huîtres chez Bibi

Imaginez une mer gourmande posée au milieu d'une des plus séduisantes calanques et là une antre, " the spot" pour les huîtres, "Chez Bibi". Rouvrez les yeux, vous êtes place Victor Hugo au 9 rue d'Austerlitz, et pourtant vous êtes bien dans ce que de Biarritz à Bidart en passant par La Ciotat ou Saint-Tropez, on nomme avec délectation un vrai bassin à gourmandises dans un véritable bout du monde. Avec Bibi, comme maître de cérémonie, aussi connu et aimé à Toulouse que le Stade Toulousain, La Place du Capitole ou le Cloître des Jacobins, vous serez tout simplement chéris. 22 places pour une adresse à l'ambiance conviviale, mâtinée de simplicité et de sourires.

Une carte qui récite le terroir

Nourriture simple, ce qui n'empêche pas la délicatesse des mets. Ici la carte récite le terroir avec justesse sans s'embarasser de complications: les huîtres Papin-Poget valsent avec les Marennes d'Oléron et les Belons, tandis que le foie gras, le caviar des Pyrénées et le jambon Pata Negra de Belotta, entre autres subtilités qui épousent le palais, attendent religieusement d'être dégustés. Rien que d'en parler, on en a des larmes dans le gosier.

Les prix jouent moderato

Simple, bon et efficace. Comme le prix avec la formule déjeuner à 20 euros, où s'amalgament 6 huîtres fines de claires servies avec majesté avec pain de campagne authentique, beurre raffiné et vinaigre aux échalottes grand cru classé. Puis arrive ensuite aux papilles une portion de saucisse grillée de Toulouse. Le tout servi avec un  verre de vin 12 cl rouge, blanc ou rosé, AOC ou moelleux. Au final, un café et sa mignardise conclueront ce moment unique et délicieux.

Variation en ut majeur des vins

Chez Bibi, c'est aussi une carte des vins à nulle autre pareille. Sur le zinc défilent des Domaines Ott, des Moulis, des Graves, des Picpoul et des Chablis. A consommer avec modération mais sans objections.


Tous les Articles


X